Levées de tension musculaire

CONTEXTE DE LA FORMATION

L’approche des tensions musculaires est fréquemment indiquée en pratique quotidienne tant dans le domaine de la rhumatologie que de la traumatologie et de l’orthopédie. Au-delà des « classiques » levées de tension, il existe une approche reconnue dans la littérature professionnelle, particulièrement sécure et confortable, basée sur le relâchement par le positionnement articulaire. Ces techniques sont clairement codifiées, très pratiquées dans le monde la physiothérapie anglo-saxonne et peuvent être pratiquées par le patient lui-même après un apprentissage précis.

COMPETENCES VISEES

  •  d’identifier et d’évaluer les tensions myo-tendineuses du patient par l’intermédiaire d’un bilan diagnostic kinésithérapique basé sur un « triage », une évaluation différentielle et des gestes cliniques recommandés dans la littérature
  • de déterminer une démarche thérapeutique et de mettre en place des techniques d’inhibition de type « strain » appropriées dans le domaine des pathologies en lien avec les principes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP)

VOTRE FORMATION EN BREF

  • Concepteur : Arnaud Cerioli
  • Intervenant : Arnaud Cérioli
  • Type de formation :  Exclusivement à la demande d’établissement pour groupe de 4 personnes minimum.

  • Durée : 2 jours (12 h)
  • Dates : A fixer avec l’établissement demandeur.
  • Lieu : Au sein de votre établissement ou sur notre site Nord.
  • Tarif : 3900 euros tout frais inclus

Cette formation vous intéresse ? Votre demande en ligne ne prendra que quelques instants …

PROGRAMME DE LA FORMATION

Jour 1

  • Présentation du séminaire (formateurs, objectifs, méthodes pédagogiques)
  • Résultat des tests : réponses, identification des besoins
  • Contenus d’apprentissage : ressources d’apprentissage (documents, présentations, vidéo et audio), e-leçons en rapport avec la thématique (anatomo-physiologie, indications, contre-indications, modes d’actions et principes techniques)
  • Fondements des techniques de la découverte de la technique aux fondements
  • Théorie et hypothèses de Korr et éléments de physiopathologie (la perturbation neuromusculaire localisée)des hypothèses physiopathologiques aux hypothèses des mécanismes de normalisation tensive dans les techniques de strain (relâchement spontané) tender points et techniques de relâchement spontané
  • Investigation des tender points
  • De la localisation à la méthodologie de recherche des TP significatifs (interrogatoire, recherche de sensibilité, variation de consistance

Jour 2

  • Des principes de normalisation à la pratique
  • Positionnement, contrôle palpatoire, maintien, retour à la position neutre, contrôle de la normalisation
  • Traitement des points des membres supérieur et inférieur
  • Traitement des points rachidiens
  • Études de cas

REFERENCES DE LA FORMATION

  • Clinical application of counterstrain, Harmon L. Myers, Osteopathic Press, 2006
  • Strain Counterstrain, L.H. Jones, éditions Goering
  • Relâchement myofascial spontané, J.J. Debroux, éditions de Parry, 2005
  • Positional release therapy, D’Ambrogio K.J., Roth G. B., Mosby, 1997
  • KORR I.M. Proprioceptors and somaticdysfunctions. Journal of American OsteopathicAcademy. 1975; 74. p. 638-650
  • Nociceptive reflexes and the somatic dysfunction: a model., Van Buskirk R.L Journal of American Osteopathic Academy. 1999; vol. 90, (9). p. 792-809
  • Counterstrain, Silvestre D.,  Baecher R., : technique de médecine manuelle. Encyclopédie Médico Chirurgicale. 1998 ; 26-075-A-10. 14 p.
  • randomised controlled study examining the short terms effects of SCS treatment on quantitatvie sensory measures at digitally tender points in the low back, Cynan L. CONRDD, Australia, 2010
  • Place des techniques de « strain-counterstrain » dans l’arsenal du thérapeute manuel en pratique quotidienne, G. Barette, X. Dufour, A. Cerioli, EMC consult 26-065-A-10

LES + DE LA FORMATION

  • Formation développée pour et par des professionnels de Santé.
  • Directement utilisable quel que soit le métier

PUBLIC VISÉ

Kinésithérapeute

MOTS-CLÉS

tensions myofasciales, inhibition, positionnement, contracture, relâchement musculaire