La douleur chronique représente un problème biopsychosocial, avec des changements inadaptés dans l’esprit, le corps et le cerveau.

L’éducation, la thérapie par l’exercice et les interventions d’activité physique sont des traitements efficaces pour divers troubles de la douleur chronique, y compris la fibromyalgie, les douleurs cervicales chroniques, l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde et les lombalgies chroniques.

Bien que les avantages cliniques de la physiothérapie dans ces populations soient bien établis (c’est-à-dire basés sur des données probantes), les cliniciens luttent pour appliquer les données modernes de la science dans la pratique quotidienne.

OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Appliquer des lignes directrices fondées sur des preuves pour la gestion de la douleur chronique à la pratique de la physiothérapie.
  • Classifier les patients atteints de douleur souffrant d’une douleur de sensibilisation nociceptive, neuropathique ou centrale.
  • Fournir une formation en neurosciences à des patients atteints de douleur chronique.
  • Composez un programme de physiothérapie efficace pour corriger la douleur qui engage le patient et considère les aspects cognitifs / affectifs / émotifs de l’expérience de la douleur.

VOTRE FORMATION EN BREF

  • Concepteur : Arnaud Cerioli
  • Intervenant : Maxime Origas
  • Durée : 2 jours
    17/18 décembre 2018 (Paris)

  • Lieu : ITMP – 40 rue du Général Malleret Joinville 94400 Vitry
  • Sans prise en charge : vous réglez 400€ (déductible fiscalement)
  • Financement possible : Fif-pl / DPC / autre
  • Orientations DPC : 17 – Prise en charge de la douleur
Cette formation vous intéresse ? Votre inscription en ligne ne prendra que quelques instants …

PROGRAMME DE LA FORMATION

Jour 1

9h-12h Comment classer leurs patients atteints de douleur sans compter sur des examens coûteux ou complexes? Comment  utiliser un algorithme clinique pour différencier la douleur neuropathique et la sensibilisation centrale dans la pratique quotidienne?

13h-17h Thérapie d’exercice incluant non seulement l’exercice, mais aussi l’éducation en neurosciences douloureuses, la gestion du stress et l’autogestion de l’activité.

Jour 2

9h00-12h00 Utilisation d’interventions comme l’activité graduée et la thérapie d’exercice graduée, comme traitements de désensibilisation pour les patients atteints de douleur chronique.

13h00-17h00 Interventions comme le counseling, l’autogestion de l’activité et la thérapie d’exercices gradués adaptée aux préférences, aux besoins, aux antécédents de la douleur, aux dysfonctions musculo-squelettiques et au système nerveux central / Vision biopsychosociale.

LES + DE LA FORMATION

  • Formation développée pour et par les soignants
  • Directement utilisable quel que soit le métier

PUBLIC VISÉ

Kinésithérapeute – ostéopathe – infirmier(ère) – médecin – Aide Soignant(e) – podologue – sage-femme – préparateur physique – pharmacien – cadre de santé

MOTS-CLÉS

Douleur – Exercice en équipe – Neurosciences